laposte.fr

Besoin de plus d’informations ?

Notre équipe d’experts est à votre disposition du lundi au samedi de 9h à 18h30

Appelez-nous

0969 32 59 56
(prix d'un appel local)

Accueil Blog Comment faire un inventaire de qualité dans votre commerce ?
Boutique Gestion

Comment faire un inventaire de qualité dans votre commerce ?

4 MIN
Le 18/04/2019

Contrôler ses stocks est l’une des obligations légales que doit tenir un gérant d’entreprise.

Savez-vous quel type d’inventaire est le plus adapté à votre activité ou comment organiser vos travaux d’inventaire de manière efficace et sans perte de temps ?

Voyons cela de plus près.

1/ Les différents types d’inventaires : lequel choisir pour mon entreprise ? 

L’article 123-12 du Code de commerce impose aux entreprises françaises de faire un inventaire de ses stocks une fois par an.

Il existe plusieurs types d’inventaires :

  • l’inventaire permanent,
  • l’inventaire intermittent,
  • l’inventaire tournant,
  • l’inventaire annuel.

Avoir recours à l’une de ces différentes méthodes permet de :

  • contrôler les éventuels écarts existants entre le stock physique compté et le stock théorique ;
  • organiser au mieux votre production ;
  • gérer vos approvisionnements de manière optimale.

Nous allons ici aborder les deux modes d’évaluation des stocks les plus utilisés par les TPE.

– L’inventaire intermittent 

L’inventaire intermittent se fait une fois par an, généralement en début d’exercice, lors de la clôture annuelle de vos comptes.

Cette opération consiste à passer les écritures comptables de la valeur du stock réel de votre entreprise.

L’inventaire intermittent repose sur le principe provisoire que vos achats effectués tout au long de l’année sont des charges. Elles sont donc comptabilisées en tant que telles dans un compte de la classe 6.

À la fin de l’exercice comptable, ces écritures sont annulées et passées dans un compte spécial appelé « 37 – Le compte de variation des stocks ».

Mais concrètement, comment cela se passe-t-il en comptabilité ? Prenons un exemple :

En début d’exercice, votre stock initial possède une valeur de 80 000 euros.

Au courant de cet exercice, vous achetez pour 200 000 euros de marchandises. Les écritures relatives à ces transactions sont passées dans le compte de charge « 607 – Achat de marchandises ».

À la fin de l’exercice, lors de votre inventaire des stocks, votre stock final est estimé à 70 000 euros.

Dans un premier temps, vos écritures du stock initial sont à annuler. Dans un second temps, vous devrez constater et comptabiliser votre stock final.

Dans notre exemple, celui-ci a une valeur de 210 000 euros. Pour trouver ce résultat, l’opération à effectuer est la suivante : 200 000 + 80 000 – 70 000 = 210 000 euros.

À noter : une variation de stock positive constitue un stockage, et une variation de stock négative est un déstockage.

– L’inventaire permanent 

L’inventaire permanent, quant à lui, est un processus par lequel une entreprise constate de manière permanente la valeur de son stock.

Ce type d’inventaire consiste donc à contrôler tous les mouvements de stock rencontrés à l’aide d’une ou de plusieurs méthodes de gestion des stocks pratiquées au sein de votre entreprise de façon constante.

Il est utilisé le plus couramment par les entreprises qui disposent de petites quantités de produits à contrôler. Dans le cas contraire, pour bénéficier d’un inventaire efficace et non chronophage, optez pour la méthode de l’inventaire intermittent.

Cette pratique permet à l‘entreprise d’être à jour en permanence et au fait de la composition réelle de ses stocks.

2/ Comment être efficace lors de la réalisation de mon inventaire ? 

Faire un inventaire physique n’a rien de compliqué en soi. Il s’agit uniquement de faire le tour de son entreprise et de compter ses produits !

Pour réaliser un inventaire de qualité, certaines étapes devront cependant être respectées.

 

Voyons ensemble comment gagner en efficacité et avoir une organisation irréprochable :

– rangez les lieux de stockage ;

– regroupez les différents articles ;

– identifiez les articles qu’il ne faut pas compter ;

– proposez du matériel pour aider au comptage (balances, stylos, calculatrices…) ;

– fermez exceptionnellement le magasin ou arrêtez la production ;

– munissez-vous d’une feuille de comptage qui comprend le stock initial, les entrées et sorties et une colonne vide pour constater la quantité réelle physique de votre stock lors du comptage ;

– séparez le comptage et la supervision ;

– essayez, dans la mesure du possible, de faire ce contrôle interne au moins deux fois par des équipes différentes pour éviter les erreurs.

À la fin de l’inventaire, récupérez toutes les feuilles de comptage et transmettez-les à votre service de comptabilité. Celui-ci recensera les informations recueillies dans votre logiciel de gestion des stocks pour procéder à la régularisation de vos biens immobilisés et afin d’éditer la nouvelle valeur de votre stock.

Et voilà, le tour est joué ! Vous savez désormais comment réaliser un inventaire de qualité de manière efficace pour votre activité.

Thèmes :  Boutique Gestion
Rédigé par Elise Jafet
Découvrez votre caisse Genius
Sur tablette, certifiée NF525, elle simplifie et développe votre commerce
Besoin de plus d’informations ?
Notre équipe d’experts est à votre disposition

Appelez-nous
09 69 32 59 56

(prix d’un appel local)
Faites-vous rappeler
Être rappelé
Besoin de plus d’informations ?
Nos conseillers vous répondent dans les 24 heures

Écrivez-nous !
Envoyer un e-mail

Trouvez la solution Genius la plus adaptée à vos besoins en quelques minutes grâce à notre simulateur.