laposte.fr

Besoin de plus d’informations ?

Notre équipe d’experts est à votre disposition du lundi au samedi de 9h à 18h30

Appelez-nous

0969 32 59 56
(prix d'un appel local)

Accueil Blog Les 9 méthodes de gestion des stocks physiques et e-commerces
Boutique Gestion

Les 9 méthodes de gestion des stocks physiques et e-commerces

5 MIN
Le 22/02/2019

Que vous soyez un commerçant avec un magasin physique ou un e-commerçant possédant une boutique en ligne, vous êtes concerné par la gestion des stocks de vos produits.

Dans cet article, nous vous expliquons les différentes méthodes de gestion des stocks à utiliser dans votre business.

  1. La gestion des stocks pour un e-commerçant

Toute entreprise, que ce soit un magasin physique ou en ligne et peu importe son activité, doit veiller constamment à la bonne gestion de ses stocks.

Faire l’impasse sur ce point, c’est risquer de voir sa trésorerie impactée dans le mauvais sens.

Une bonne optimisation de son stock permet d’éviter la rupture de stock, de réduire les coûts de stockage, d’être réactif aux commandes de ses clients…

Ce dernier point est d’autant plus vrai pour les activités dans le secteur du e-commerce, car comme vous le savez, la principale frustration d’un client du web est de constater que le produit tant convoité est indisponible à la vente.

Une rigueur accrue et toujours à son maximum sera votre unique chance de faire face à la concurrence.

  1. Les principales méthodes de gestion des stocks

•   Méthode 1 : Premier entré – premier sorti

Aussi nommée PEPS ou FIFO (First in first out), cette méthode de gestion des stocks consiste à vendre d’abord les produits entrés en premier dans votre stock.

Elle nécessitera de votre part une bonne organisation de vos produits périssables dans les rayonnages.

•   Méthode 2 : Dernier arrivé – premier sorti

Aussi connue sous l’appellation FILO (First in last out), elle est la méthode inverse du FIFO.

Votre dernier produit entré en stock sera le premier à en sortir. Cette méthode est de moins en moins répandue.

•   Méthode 3 : Le réapprovisionnement calendaire

La méthode de réapprovisionnement calendaire consiste à commander des quantités fixes de marchandises à une date donnée.

Le plus souvent, elle est mise en œuvre en collaboration avec votre fournisseur, qui livre le matériel selon un calendrier de livraison défini en amont.

Cette méthode requiert de bien connaître l’activité de son entreprise et les commandes à venir.

•   Méthode 4 : Le réapprovisionnement à la commande

La méthode du réapprovisionnement à la commande est la technique la plus souple, mais aussi la plus difficile à maîtriser.

Son principal avantage est de vous éviter d’immobiliser inutilement des capitaux propres.

Elle nécessitera de votre part beaucoup d’attention et la connaissance de votre marché.

•   Méthode 5 : La prévision de la demande

La méthode de prévision de la demande consiste à gérer l’approvisionnement de vos marchandises en vous basant sur le marché et sur une analyse des tendances.

Pour cela, il vous faudra anticiper le volume de vos ventes prévisionnelles tout en réduisant au maximum votre stock pour satisfaire la demande.

•   Méthode 6 : Le recomplètement

La méthode de recomplètement consiste à regarder votre stock de manière constante et de le compléter à chaque fois que le niveau maximum défini n’est pas atteint.

Ainsi, votre stock suivra les prévisions de votre entreprise, et le cas échéant, vous pourrez le réapprovisionner en fonction de vos besoins.

•   Méthode 7 : Le point de commande

Aussi connue sous l’appellation « Méthode juste-à-temps », elle s’appuie sur le stock critique.

Ce procédé est le plus souvent utilisé pour les produits dont le coût est élevé, qui se périment rapidement ou que vous utilisez très fréquemment.

Leur consommation étant sujette à la fluctuation, il est important de suivre de près leur évolution et de mettre en place des indicateurs de sécurité.

Pour cela, vous devrez définir un niveau de stock minimum et déclencher une alarme de réapprovisionnement lorsque ce quota sera atteint.

•   Méthode 8 : L’inventaire

En tant que commerçant, l’inventaire des stocks (lien vers le prochain article sur l’inventaire) est l’une de vos obligations comptables annuelles.

En général, il est réalisé une fois par an, mais rien ne vous empêche de le faire plus régulièrement pour constater l’état de votre stock.

•   Méthode 9 : Le drop shipping

Aujourd’hui, le drop shipping est une méthode de gestion des stocks de plus en plus répandue chez les e-commerçants.

Il s’agit d’un échange de bons procédés entre vous et vos fournisseurs ; ceux-ci s’engagent à assurer la livraison des commandes passées par vos clients à votre entreprise. Vous êtes ainsi libéré de toute la partie gestion des stocks et de la partie logistique.

Il existe cependant deux cas de drop shipping :

– Vous recevez les commandes et vous déterminez la quantité à produire avec votre fournisseur. Dans cette hypothèse, le risque de sur-stockage est assumé par votre distributeur.

– Votre fournisseur reçoit les commandes passées et détermine avec son distributeur la quantité de marchandises à produire. Dans cette hypothèse, le risque de sur-stockage est assumé par votre fournisseur.

Conclusion :

Maintenant que vous avez entre les mains toutes les techniques majeures de gestion des stocks, il ne vous reste plus qu’à investir dans un logiciel de gestion des stocks (lien vers article sur X logiciels de gestion des stocks) qui réponde à toutes vos attentes.

Thèmes :  Boutique Gestion
Rédigé par Elise Jafet
Découvrez votre caisse Genius
Sur tablette, certifiée NF525, elle simplifie et développe votre commerce
Besoin de plus d’informations ?
Notre équipe d’experts est à votre disposition

Appelez-nous
09 69 32 59 56

(prix d’un appel local)
Faites-vous rappeler
Être rappelé
Besoin de plus d’informations ?
Nos conseillers vous répondent dans les 24 heures

Écrivez-nous !
Envoyer un e-mail

Trouvez la solution Genius la plus adaptée à vos besoins en quelques minutes grâce à notre simulateur.