laposte.fr

Besoin de plus d’informations ?

Notre équipe d’experts est à votre disposition du lundi au samedi de 8h à 20h

Appelez-nous

0969 32 59 56
(prix d'un appel local)

Premiers pas dans l’e-commerce : suivez 6 étapes clés !

Accueil \ Actualités \ Articles de blog \ Premiers pas dans l’e-commerce : suivez 6 étapes clés !
Partager

Elargissement de la clientèle, nouveaux usages sur mobiles, achats plus fréquents : le secteur de l’e-commerce se porte bien. Commerçants, chefs d’entreprise, prenez-part à cette révolution et lancez-vous !

RÉALISEZ VOS PREMIERS PAS DANS L’E-COMMERCE EN 4 ÉTAPES CLÉS

Les Français ont dépensé 81,7 milliards d’euros sur le Web en 2017, un chiffre en hausse de 14,3 % sur un an. Et la clientèle qui compte désormais 37 millions de cyberacheteurs s’est élargie. (Source : Fevad, 2018). Commerçants, une (r)évolution est en marche !

Pour vous aider à négocier ce virage numérique et faire vos premiers pas dans l’e-commerce … voici quelques étapes clés à suivre.

Comment se lancer dans l’e-commerce en 6 étapes

1 – DEPOSER SON NOM DE DOMAINE

Pour commencer, il faut réfléchir à votre nom de domaine, c’est-à-dire à votre nom de site. On parle alors de « stratégie de nommage ». Quels sont les mots-clés de votre activité ? Quelles sont les questions que se posent vos clients quand ils veulent vous trouver ? Il peut être intéressant de reprendre l’un des mots-clés dans votre nom de domaine. N’hésitez pas à aller voir comment sont construits les noms domaines des sites concurrents, dans votre localité et ailleurs ! Préférez des noms courts ou tout au moins, si ce n’est pas possible, facilement mémorisables. Et si possible testez votre nom de domaine auprès d’utilisateurs.

Votre domaine peut être le reflet de votre métier, de votre secteur d’activité, mais aussi selon votre notoriété, il peut aussi capitaliser sur vos noms commerciaux, et vos marques déjà déposées.

Ensuite il ne vous restera plus qu’à choisir les extensions de votre nom de domaine, les plus répandues étant le.com (international) et le.fr (France).

Pour résumer, veillez à choisir un nom qui fait sens pour votre public ; l’enjeu est de détecter les noms susceptibles de développer votre activité en ligne.

Pour vérifier la disponibilité de votre nom de domaine, vous pouvez consulter le site de l’INPI (Institut National de la Propriété)

Pour enregistrer votre nom de domaine, vous devez vous adresser à un « register ». La plupart des hébergeurs, en plus d’héberger votre site pourront vous proposer cette prestation : OVH, 1and1, Netissime… Des solutions clé en main, comme La Box de La Poste, vous permettront, elles aussi d’enregistrer votre nom de domaine, pensez-y.

2 – CHOISIR SA SOLUTION TECHNIQUE

De nombreuses solutions s’offrent à vous. Tout d’abord vous pouvez bien entendu faire appel à un prestataire externe. Evaluez bien votre demande et faites jouer la concurrence.

Si vous vous lancez et que vous n’êtes pas experts, nous vous recommandons vivement d’opter pour une solution clé en main, plus simple et plus économique.

Dans ce cas, faites le choix d’un acteur pérenne et de renom qui pourra vous accompagner dans la durée et sur les différentes étapes de développement de votre site. Parmi eux, la solution de la Poste, Box E-commerce cumule simplicité et performance. Créer votre compte, choisissez les options graphiques et de back-office qui vous conviennent et démarrez votre activité. C’est simple et efficace, essayez !

 3 – ORGANISER SES ENCAISSEMENTS

Vous devez obtenir un contrat VAD / (Vente à distance) auprès de votre banque.  Ce contrat permet d’utiliser le Terminal de Paiement Electronique virtuel (en ligne) et de d’accepter sur votre boutique en ligne, le paiement par carte bancaire. L’organisme bancaire vous demandera de remplir un dossier et de présenter votre activité. Une fois votre demande acceptée, votre banque vous remettra votre numéro de VAD et vous permettra d’utiliser son interface de paiement en ligne. D’autres systèmes d’encaissement existent aussi comme le service de paiement PayPal par exemple. N’hésitez pas à multiplier les options de paiements pour toucher le plus large éventail de clientèle.

4 – ORGANISER VOTRE LOGISTIQUE

Il vous faudra aussi très vite penser à la livraison ! De la gratuité des frais de port au prestataire, vous devrez faire des arbitrages commerciaux et/ou pratiques ! Consultez vos partenaires habituels, tout en gardant un œil sur les nouveautés : des start-ups se sont spécialisées sur les livraisons des petits commerçants et les acteurs les plus connus ont de nouveaux produits… De nombreuses possibilités s’offrent à vous !

Nous avions consacré un dossier aux livraisons, pour choisir en connaissance de cause, consultez-le !

5 – RESPECTER LES FACTEURS CLÉS DE SUCCÈS

Un site n’a pas de raison d’être, si on ne lui assure pas de trafic et s’il n’est pas visible ! Autrement dit : comment faire connaître votre site ?

Optimiser le référencement naturel et payant.

Pour que votre site remonte dans les barres de résultats quand l’internaute fait une requête sur les moteurs de recherche, il faut qu’il soit… connu, référencé par les moteurs de recherche… Et pour cela les moteurs de recherche doivent comprendre le contenu de votre site. C’est ce qu’on appelle le référencement naturel ou SEO (Search Engine Optimization). Pour l’optimiser tout un ensemble de bonnes pratiques sont à respecter. C’est un travail de longue haleine mais qui se montre fructueux à long terme.

Toujours pour créer du trafic sur votre site, il peut être aussi pertinent de réaliser des campagnes d’annonces payantes sur les moteurs de recherche, notamment Google ; on parle alors de référencement payant ou SEA (Search Engine Advertising).

Pour aborder le référencement naturel et pratiques, et les bonnes pratiques avec Google, relisez notre article spécial.

Créer du trafic grâce au réseaux sociaux

Bien entendu, toujours pour développer le trafic vers votre site, si vous avez une page Facebook, dans vos posts, vous pourrez faire des liens vers votre site ; et pourquoi pas aussi faire un lien depuis votre site vers votre page Facebook, c’est aussi une bonne pratique.

Proposer un contenu pertinent

Une fois que l’internaute est sur votre site, sa visite ne doit pas être décevante vos informations, vos contenus doivent être mis à jour régulièrement.

Et surtout soyez vous-même, c’est-à-dire : veillez à ce que le ton, la présentation soient bien le reflet de l’esprit de votre magasin !

6 – SUIVRE LES PERFORMANCES DU SITE

Selon la formule que vous aurez retenue pour construire votre site, vous allez pouvoir accéder à vos performances de ventes et de vues. Une grande majorité des solutions clés en mains, telles que La Box de La Poste prévoient des tableaux de bord de pilotage. C’est l’un des avantages d’internet : le pilotage selon la performance, alors profitez-en !

Vous pourrez faire le point et réajustez votre stratégie en fonction des résultats, notamment si certaines catégories de produits fonctionnent mieux que d’autres.

Découvrez votre caisse Genius
Sur tablette, certifiée NF525, elle simplifie et développe votre commerce
Besoin de plus d’informations ?
Notre équipe d’experts est à votre disposition

Appelez-nous
09 69 32 59 56

(prix d’un appel local)
Faites-vous rappeler
Être rappelé
Besoin de plus d’informations ?
Nos conseillers vous répondent dans les 24 heures

Écrivez-nous !
Envoyer un e-mail
Trouvez l’offre Genius la plus adaptée à vos besoins.